Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA… Avec un Happy End !

20 octobre 2015 : le jour où j’aurais dû accoucher

Dans la tête de la Koala aujourd’hui : (Article très décousu)

20 octobre 2014 : Notre fiv icsi 1 bis nous offre 3 embryons et une hyperstim. Après négociations avec Docteur Sourire, nous transférons un seul embryon de J2. Résultats 15 jours plus tard, c’est négatif.

23 janvier 2015 : Nous décongelons nos deux pingouins, Djobi et Djoba, nos deux beaux J3. Djobi a décidé de s’accrocher…. Mais pas très longtemps. Fausse-couche à 5SA+3, la claque est terrible.

Les semaines défilent, et j’ai souvent cette petite pensée pour Djobi face à mon ventre vide.

17 mai 2015 : La pause est finie, les examens complémentaires n’ont rien révélé, on se lance dans la fiv icsi 2, car il faut bien avancer.

3 juillet 2015 : la ponction marque le début de cette belle aventure : Mini-Koala s’accroche le 6 juillet.
Les semaines passent, mon ventre grossit et mon esprit s’allège.

20 octobre 2015 : Aujourd’hui, Djobi est dans mes pensées, et plus que jamais, c’est moi qui m’accroche à mon Mini-Koala.

Je n’ose imaginer la souffrance de celles qui vivent cette journée le ventre vide. Mais aujourd’hui, c’est surtout à Grumpy que je pense : le temps n’effacera pas tout, mais la douleur s’attenuera ma jolie.

sans-titre (2)

Publicités
6 commentaires »

Banque et PMA : la réponse positive

Je vous avais fait part fin août des 70 questions supplémentaires que j’avais gagnées pour avoir le droit de renégocier notre prêt immo. (C’est ici pour ceux qui veulent les détails.)

C’est donc soulagée que je peux vous annoncer que mon cas a été accepté sans majoration : CHAMP… OMY !!!!

sans-titre

15 commentaires »

15SA+6 : Tout va bien

Tout va bien et c’est là l’essentiel.

.
Hier, nous avions le rendez-vous des 3 mois. On a vu (rapidement, trop à notre gout) Mini-Koala bouger. Il n’a pas été mesuré, mais il a grandi en presque 3 semaines. Le gynéco a une estimation du sexe (sûr à 70%… c’est pas énorme), mais….. le Koala n’est plus sûr de vouloir savoir !! (Oui, lorsqu’il a fait l’annonce à son boulot, une des secrétaires lui a dit à quel point elle avait aimé avoir la surprise jusqu’au bout !) Donc, nous ne savons toujours pas et ça me va très bien. Le Koala se laisse encore quelques semaines de réflexion, mais à la prochaine écho s’il ne veut pas savoir, c’est surprise jusqu’au 1er avril.

Les résultats du tri-test sont bons : 1/10 000 (avec une clarté nucale à 1,63mm).

Prochain rendez-vous gynéco le 6 novembre.(Un mois sans écho, mais comment je vais survivre???)  2ème écho officielle a caler autour du 20 novembre. (D’ici-là je devrais le sentir bouger, alors je psychotterai moins, enfin j’espère.)

.

Je connais quelques désagréments : le retour des nausées et de la fatigue +++ depuis les 14SA (je n’avais plus rien depuis 11SA… Zut ! ), une envie de manger en permanence (ou presque) (la balance affiche +1,5 voire 2kg…), et surtout des migraines (avec nausées) 2 fois par semaine. Le gynéco pense que la grossesse peut en effet accentuer les crises (je suis migraineuse depuis…. toujours) et le dafalgan n’est évidemment pas efficace (à la limite, ça fait placébo). Il m’a donc prescrit du dafalgan codéiné, mais qui peut engendrer nausées et constipation  : entre la peste et le choléra, j’hésite encore. Son autre solution est de boire du café, oui, mais rappelez-vous, les nausées sont de nouveau là, et certains aliments ont beaucoup de mal à passer, surtout s’ils ne sont pas salés.

Rassurez-vous, tout cela n’est rien comparé au bonheur de porter notre Mini-Koala et de voir mon ventre s’arrondir (j’ai fini par adopter la technique de l’élastique et j’ai investi dans des leggings, bien plus confortables que le jean, en attendant de passer aux vêtements de grossesse).

Les annonces se multiplient, même s’il m’est encore difficile de prononcer le mot « enceinte » pour mon propre cas.

.

J’ai prévenu ma secrétaire lundi : elle m’a félicité chaleureusement (ce à quoi j’avais envie de répondre que je n’y étais pas pour grand chose, je n’étais pas là le 3 juillet lorsque Mini-Koala a été créé !) et elle a eu le culot d’ajouter « en plus ça n’a pas été facile pour vous ». Quand on sait tout ce qu’elle m’a fait ch*** pour mes absences, c’est un comble ! Alors j’ai sauté sur l’occasion pour lui faire remarquer qu’effectivement c’était difficile, qu’on n’était maître de rien dans nos parcours et surtout pas des dates des rendez-vous qu’on nous imposait et que ça ne m’avait jamais plu de devoir me justifier et plaider ma cause pour pouvoir aller aux contrôles. Mais je ne suis pas certaine qu’elle ait compris le message…

J’avais prévu une annonce à l’école aujourd’hui, mais je me suis dégonflée en pensant aux belles réflexions qui pourraient sortir de la bouche de ma Chère Directrice. A la place j’ai prévenu un seul collègue : c’est mieux qu’une annonce groupée que rien… (bon, va quand même falloir que je la fasse cette fichue annonce: ça me permettrait de remettre des vêtements rangés au fond du placard pour cause de  » on ne voit que ça » (ndlr : mon ventre) prononcé chaque matin aux alentours de 7h 7h50 (impossible de me lever le matin, alors que je suis au lit au plus tard à 21h30). Mais ça aussi c’est un problème de riches.
.

J’ai été un peu absente de la blogo ces dernières semaines. Impossible de me connecter à WP pour commenter, gros problèmes d’internet, qui semblent s’être un peu calmés ces jours-ci.

Depuis mon train je ne vous oublie pas et je vous souhaite de me rejoindre le plus vite possible : plus on est de fous, plus on rit.

.
Concernant la lettre aux députés : j’attaque les pour-parler avec le Koala. En effet, il travaille directement avec l’un d’entre eux, dans le cadre d’un milieu très masculin et macho. Autant ça ne me dérange pas d’étaler mon histoire, mais le Koala est beaucoup plus réservé sur notre parcours, et je ne suis pas certaine qu’il soit prêt à mélanger vie pro et vie perso, surtout sur ce sujet. Affaire à suivre donc (mais je ne lâche rien !).

37 commentaires »