Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA… Avec un Happy End !

30sa : 20h50 et toujours aucun appel

Je crois que je vais remettre mon téléphone en vibreur, parce vu l’heure, il est peu probable que le Doc me donne des nouvelles  ( comme il l’avait  pourtant promis).

Oui, mon week-end est particulièrement pourri. La bonne nouvelle c’est qu’il est bientôt fini, et qu’après demain c’est mardi.

9 commentaires »

Calcul des chances 

Suite à mon dernier article… Je n’ai pas étendu mes recherches. Mais….
Le TG d’aujourd’hui est positif. Sans aucun doute. Oh bordal !! Pincez-moi !! Je m’appelle Gertrude !!!!!!!! 
Bon, j’ai essayé de garder un peu les pieds sur terre (après 23 minutes d’appel à une super copinaute qui a dû me trouver légèrement hystérique !). Comment annoncer une telle nouvelle au Koala, alors qu’il est 18h30, que c’est l’heure du bain pour Mini-Koala et que je n’ai plus les idées claires? Euh non… C’est pas ça le soucis. Il me faut une ordo pour une pds et une écho de datation (dernières règles le 17 novembre… mais il s’est installé quand ce Miracle?). Bref… Je zieute internet pour prendre rdv avec mon Doc en urgence. Mais il est en vacances jusqu’au 25 janvier. Oh bordal, qu’est-ce que je fais ? 
Voilà où j’en suis. C’est un mélange d’hystérie, de joie…. Et de flippé sans nom!!!

Je pense demander à ma SF demain matin.
Oh bordal! Je crois que je ne vais pas dormir de la nuit!!!!!

67 commentaires »

Pour Pivoine

Aucun mot ne sera assez fort pour atténuer ta peine.

Cette bougie est pour toi. Pour ton mari. Pour ton fils, parti bien trop tôt.

Poster un commentaire »

~MILK~ Vous donner des nouvelles : 2eme partie

La suite !
.

Des nouvelles « gynéco » :

J’ai eu mon rdv suite de couche 4 semaines après la naissance de Mini-Koala. (C’était un peu comme une écho à J3, les saignements ayant duré 8 semaines…) À l’écho, il y a un truc dans mon utérus. (Non, je n’ai pas Gertrudé!!!) Le gynéco ne sait pas : placenta ou polype, entre les deux son cœur balance. Il souhaite me revoir après le retour de couche. Chouette, j’ai l’impression que j’ai encore tiré le gros lot.

Je lui parle de mon episio encore bien douloureuse, il me dit qu’il faut encore un peu de patience. Moi je resumerais plutôt ça comme l’a fait mon amie, avec une grande classe ( d’ailleurs, coucou ma Belle, je me doute que tu passes par là parfois!) : « Le coup entre deux portières, tu oublies. » Voilà, c’est dit. Bon, en vrai à mon gynéco je lui ai dit que je l’ai maudit la première fois (entre deux sanglots, puisqu’on s’est arrêté aux sanglots) mais que je me doutais qu’il n’avait pas coupé pour le plaisir. Bref, le temps devrait arranger les choses, les massages aussi. (Aujourd’hui, ça va mieux, mais ce n’est pas encore le top. Les jolis dessous restent au fond du tiroir.)

On parle contraception, ou plutôt absence de contraception. Je suis consciente des « risques ». Il me parle gertrudage, et de cette patiente, 40 ans, en IO, maman grâce au don et Gertrude. Je souris. Il me dit qu’on ne sait jamais, je lui dis que j’aime les surprises. On reparlera contraception lorsque le deuxième (voire troisième) sera là. Il est d’accord.

Retour de couche aux 4 mois de Mini-Koala. On se revoit en Septembre. Il n’y a plus rien à l’echo. Ouf. C’était sûrement du placenta. Je n’ai pas eu d’infection. Finalement, parfois, j’ai de la chance.

.

Je suis allée déposer le faire-part de Mini-Koala au docteur Sourire. Je voulais m’arrêter au secrétariat, la secrétaire m’a demandé d’aller le remettre en personne au docteur Sourire. J’ai descendu les escaliers, Mini-Koala dans les bras. Je suis passée devant cette salle d’attente, ou plutôt ce couloir d’attente. Il y avait ces pmettes, peut-être certaines d’entre vous. J’ai serré Mini-Koala, j’ai tout fait pour qu’elle soit discrète et silencieuse et je me suis mise dans un coin, loin des regards. Je n’étais pas à ma place, j’allais remonter, mais docteur Sourire est arrivé. Moment émotion! 

.

Nous retournerons en Pma bientôt, pour l’anniversaire de Mini-Koala. Nous savons que la route peut être longue, peut-être sans issue, mais nos cœurs sont bien plus légers maintenant qu’ils sont remplis des sourires de notre fille. Il nous reste 5 mois pour nous décider sur le nombre d’embryons qu’éventuellement on transférera.

.

La grossesse m’a-t-elle réparée? Kquestion posée par beaucoup de personnes!!) 

Oui, je ne suis plus pliée en deux à chaque cycle (rappelez-vous que je suis arrivée à la mater avec des douleurs de règles, en étant à 5-6cm.). Parfois je me demande s’il n’y a pas un peu d’endo. On verra ça avec docteur Sourire.

Mais la grossesse ne fait pas tout. Moi qui avait des cycles de 30 jours tout pile, je tourne maintenant autour de 35-37 jours. Mes OPK doivent être encore là eux ! 

Je pense que mes trompes et leurs hydrosalpinx n’en ont rien eu à faire de la grossesse. Pareil pour l’absence de fécondation… Le test de Hunher ne devrait pas avoir beaucoup changé. Reste à savoir si mon col (qui a voulu retenir Mini-Koala quelques heures de plus) sera désormais plus facile à passer. Début de réponse en avril!

10 commentaires »

~MILK~ Vous donner des nouvelles : 1ere partie

Ça fait des semaines que je dois vous écrire cet article, aujourd’hui je me lance! Il me faudra plusieurs jours pour tout vous dire…
Des nouvelles « allaitement » :

Durant mes années de Pma, je disais « L’allaitement? Oui, j’aimerais essayer. Si ça marche tant mieux, sinon c’est pas grave. » 

.

Puis Mini-Koala, serial téteuse à ses heures, est arrivée. Et l’allaitement s’est mis en place tout seul, comme une évidence. 

.

Puis pour ses 8 jours, un engorgement, un bébé affamé, des heures de hurlements, des grammes perdus, une boîte de lait achetée que je ne veux pas ouvrir, et ma sage-femme qui a réussi à tout remettre en place (vive le tire-lait!). Des tétées complétées avec mon lait.  Je suis alors passée en mode « L’allaitement? Oui, j’aimerais au moins un mois. »

.

Mini-Koala qui reste à 8 tétées expresses par jour, toutes les 2 heures la journée et une tétée la nuit. Apparition des coliques. Je m’accroche.

.

Avec le premier mois de vie, l’allaitement est devenu plus facile. Je me fixe un nouvel objectif : 3 mois. 

.

Le nombre de tétées ne diminue pas, mais nous avons droit à une nuit complète un peu avant ses 2 mois, on y croit! 

.

Nouvel objectif que je me fixe : août, pour un sevrage en douceur. Je n’envisage pas d’allaiter en travaillant. Et le tire-lait, c’est un peu chiant quand même.

.

L’été est là, nous finalisation l’inscription à la crèche. La directrice m’informe, un peu par hasard, que je peux leur donner mon lait. Pour moi c’est vraiment compliqué de concilier boulot et allaitement.

.

Je finis ma rééducation du périnée et lors de la dernière séance on parle allaitement. J’évoque les larmes aux yeux la nécessité d’arrêter mi août pour cause de reprise du boulot (à temps partiel) dès septembre. Ma sage-femme me dit que rien n’est impossible, et surtout, qu’elle ne me sent pas prête à arrêter. Les larmes coulent. Il me reste 1 mois et demi pour prendre ma décision, elle me propose de participer aux réunions allaitement qu’elle organise chaque mois, idéales pour échanger avec d’autres mamans allaitantes.

.

Fin juillet, j’envisage de continuer l’allaitement après la rentrée, dans l’idéal j’aimerais aller jusqu’aux 6 mois de Mini-Koala. La réunion confirme mon choix, je ne suis pas prête à arrêter de toute façon.

.

Août, 7 tétées par jour, 3 nuits d’affilée. On y croit vraiment. À tort. C’est en fait le début de 2 semaines catastrophiques, avec des nuits à 4-5 réveils. Mini-Koala ne veut s’endormir qu’en tétant, je me désespère de la situation. C’est aussi l’apparition de la sucette, notre sauveuse! (Sauf quand il faut la remettre la nuit, évidemment.)

.

Septembre et la reprise (à mi-temps), après 9 mois d’arrêt et 5 mois de vie commune avec Mini-Koala. J’angoisse davantage pour les repas que pour la séparation, je culpabilise un peu. Après des nuits d’insomnie passées à imaginer l’organisation laitière, je me décide à admettre que si Mini-Koala doit prendre un biberon de lait artificiel ce n’est pas un drame. Je peux enfin penser à la séparation. C’est aussi l’adaptation à la crèche, sur 15 jours. Mes journées passent au rythme du tire-lait, pour assurer les repas de Mini-Koala loin de moi pendant ces deux semaines pleines. (On est toujours à 3 voire 4 tétées sur le temps de la crèche, alors qu’on devrait être à 2 biberons…. Quelle quantités prévoir par biberon? On part sur 150ml, et je la ferai téter dès que je la récupère.) Heureusement que j’avais fait un stock dans le congélateur.

.

Fin de l’adaptation, fin des réserves de lait. Mini-Koala, 5 mois et demi, ne fait toujours pas ses nuits. On complète la tétée du soir avec du LA. Je suis assez fière d’avoir tenue jusque-là avec mon lait. J’espère désormais que ce bébé rassasié va enfin dormir. Elle se réveille encore. Raté. Nous ajoutons de la farine, toujours dans l’optique de faire nos nuits! Encore raté. 

6 mois, et le début de la diversification. On remplace le biberon du midi par la purée. Mini-Koala se régale. Ma lactation se casse la figure le même jour. Ce n’est pas grave, j’ai atteint l’objectif que je m’étais fixé et la transition se fait en douceur.

Aujourd’hui, à 7 mois et un jour, c’était la dernière tétée. Un choix assumé avec le sourire, enfin.(Et quelques cernes!)

15 commentaires »

Si seulement on le savait…

C’est bien ça le problème, on ne sait jamais combien de temps il faut attendre. Il nous aura fallu 4 ans (et 9 mois de grossesse) pour que Laroutourne tourne enfin. Accrochez-vous !
PS : je vous dois des nouvelles, je manque un peu de temps, mais en résumé : tout va très bien ! Je vous ferai un petit article dans pas trop longtemps, en attendant,  je continue de vous lire ! 

Bises à tout le monde

6 commentaires »

Partagé depuis WordPress

Qu’est ce qu’on dit à nos amis en PMA? – http://wp.me/p7FN4B-u4

Poster un commentaire »

Les maternelles

Émission sur l’endo ce matin

10 commentaires »

Partagé depuis WordPress

Je suis un boulet + edit – http://wp.me/p4NEe4-Y7

1 Commentaire »

32 SA +4 : rdv gynéco, rdv anesth, écho t3 …. et premier monito

La journée d’hier était déjà bien remplie sur le papier, mais comme on est joueurs, on a décidé de lui ajouter une étape… Chaussettes de swap aux pieds et tee-shirt jaune moutarde, je suis prête.

RDV gynéco :
Nous devons être à la clinique à 15h, le Koala vient me chercher à 13h45 (et prend son après-midi…).
Le doc nous appelle à 15h20, ne fait pas de TV (j’ai pas bien compris…) mais me fait un prélèvement pour le streptocoque (PrincessePi, j’ai à ce moment-là eu une grosse pensée pour toi !!) et une écho endo pour le col (oui, tous les mois j’ai droit à mon écho, faudrait pas me sevrer trop vite !!!). RAS.
Nous passons ensuite à l’écho abdo pour voir Mini-Koala. Ah, ben il n’a pas la tête en bas : siège pour le moment, mais il a encore le temps de se retourner tout seul (Et là PrincessePi, re-grosse pensée pour toi ! Vendredi soir, le cours de prépa est réservé à la césarienne, je sens que tu ne seras pas bien loin de moi!). Bon, en vrai je ne suis pas vraiment surprise, vu que je sens toujours les coups sur les côtés. J’aurais même opté pour un Mini-Koala en travers, mais la SF des cours de prépa nous a dit qu’en transverse pour une première grossesse ce n’était vraiment pas fréquent car l’utérus n’est pas assez distendu.
Le doc nous conseille l’acupuncture et des positions pour aider Mini-Koala a se retourner tout seul, sinon ce sera version le mois prochain, mais comme on sera à 36SA, il aura moins de place pour se retourner et ça risque de ne pas fonctionner.
Niveau traitement, on continue le tardyferon, mais il est d’accord pour le remplacer par la spiruline (même si elle est beaucoup moins concentrée en fer, mais contient plus de fer absorbable) vu que les analyses sont bonnes.
On se revoit dans 4 semaines.

Rdv anesthésique :
Nous avons rdv à 16h50 (mais on doit y être 30 minutes avant donc en vrai on a rdv à 16h20…) il est 15h45…. tant pis, on y va quand même, Candy Crush nous tiendra compagnie !
On se pointe au secrétariat, j’ai encore de la paperasse à remplir, le Koala propose qu’on aille visiter la maternité à l’étage juste au-dessus (ou au moins prendre rdv pour visiter), mais la secrétaire nous dit que nous n’avons pas le temps car ce sera notre tour juste après (Vraiment, le principe des rdv j’ai pas compris …).
Effectivement, 5 minutes après l’anesthésiste m’appelle. Il reprend mes antécédents « Ah, vous avez fait des FIV? » Non non, juste trois ponctions ovocytaires pour le plaisir! et m’examine. « Dos rond, plus rond, encore plus rond » (tout en appuyant pour que je me plie). Oui, mais Mini-Koala est dans mes côtes à droite, donc je ne peux pas aller plus bas… « Bon, ça devrait aller pour la péridurale. »
Il nous fait une brève explication péridurale-rachis anesthésie et nous renvoie auprès de sa secrétaire pour payer la consultation et les 100 euros de dépassement d’honoraire pour le jour J (et s’il n’y a pas de péri, il les garde nos 100 euros???).
« Allez faire valider votre dossier à l’accueil de la clinique. Au revoir. »
Il est 16h15.  (No comment!)

Comme nous sommes en avance sur le planning, on monte à la maternité, dans l’espoir de pouvoir faire un tour rapide ou de pouvoir prendre rdv pour la visite.
« Mais il est plus de 16h, la dame qui s’en occupe est déjà partie. Il faut appeler demain avant 16h. » Bon, ce n’est pas bien grave, la journée est déjà bien remplie comme ça, et au moins on sait à quel étage elle se trouve.
Nous reprenons la voiture pour le rdv avec l’échographiste, mais nous avons largement le temps de faire une pause goûter.

rdv écho T3:
Nous avons rdv à 18h30. Nous passons à 18h55. (25 minutes en salle d’attente, avec un Mini-Koala qui bougeotte)
L’écho commence, Mini-Koala n’est pas en siège, mais en transverse (tiens, je l’aurais parié si on ne m’avait pas dit que c’était improbable !) ce qui complique l’écho, surtout que son dos est contre mon nombril.
On le mesure : il est estimé à 2kg (tu vois Pom, lui aussi il est dans la fourchette basse), mais il est grand (89ème percentile !).
Il a des cheveux (et moi les larmes qui montent aux yeux !).
Sa main gauche est cachée, comme pour l’écho t2 (comique de répétition, quand tu nous tiens!).
On aperçoit le cœur qui bat, mais impossible de zoomer, ses côtes, sa colonne et son omoplate nous gênent. Mini-Koala est secoué dans tous les sens, le SF me fait m’assoir, me coucher sur le côté, aller aux toilettes. Rien à faire, Mini-Koala refuse catégoriquement de bouger la moindre partie de son corps.
Le SF fait le compte-rendu et recommence l’écho. Décidément, il est vraiment têtu notre Mini-Koala.
Oui, sauf que le SF ne voit pas tout à fait les choses comme nous. Il est 20h, ça fait plus d’une heure que Mini-Koala n’a pas bougé. Il me demande d’aller manger sans trop psychoter (le sucre ça fait bouger les bébés, et Mini-Koala fait tous les soirs la java quand je suis sur le canapé après manger) « et s’il ne bouge toujours pas, retournez à la clinique pour faire un monito ». Là, je me décompose. déjà c’est impossible de rester zen quand on me parle de monito pour être sûr. Et c’est bien connu, quand on n’est pas zen, bébé ne bouge pas…
« On se revoit jeudi pour recontrôler le cœur, je vous appelle dans la soirée pour savoir s’il a bougé. »

On sort de là épuisés et mitigés : il bougeait dans la salle d’attente, j’en suis sûre.

Nous allons donc manger, mais comme je n’arrive pas à me détendre, le miracle n’a pas eu lieu. Nous partons pour la maternité, le SF me rappelle et me demande de le tenir au courant après le monito (j’ai trouvé ça adorable de demander des nouvelles).

Premier monito à l’improviste :
Retour à la clinique vers 22h, (finalement, on l’a eu notre visite de la maternité ! et ça nous a même permis de faire notre grande répétition pour le jour J, de quoi se plaint-on…) où une SF nos reçoit avec un grand sourire (pour ce qui est de mon sourire,on repassera plus tard, là c’est plutôt séance de larmes).
On lui explique rapidement le problème, elle me dit de ne pas m’inquiéter et pose le monito. Dès les premiers battements de cœur, pour elle il n’y a pas de souci, le rythme est régulier. Et ô miracle (mais ça c’était prévisible) Mini-Koala s’est remis à bouger immédiatement (Je vous ai déjà dit qu’il était têtu??!).
Elle nous a gardé 30 minutes, le monito est parfait (et moi je me sens un peu nulle d’avoir flippé pour rien surtout qu’il bougeait dans la salle d’attente !!!).

Je donne des nouvelles au SF échographiste qui me remercie (il est gentil quand même ce monsieur. Bon la prochaine fois, j’apprécierai qu’il évite de me faire peur si c’est possible.)

Retour à la maison  un peu avant minuit… Pas mécontente que cette journée soit enfin finie !

 

 

16 commentaires »