Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA… Avec un Happy End !

L’AMP : Qu’est-ce que c’est ? #2

Trois initiales, mais beaucoup de significations.
Suite de la 1ère partie.

Adieu Ma Pudeur : On va pas se le cacher plus longtemps, à force de voir défiler tout un tas de personnes, tu mets vite ta pudeur de côté.

Ah Merde, des Poils : Au début, tu es toujours nickel. Et puis très vite, tu n’arrives plus à suivre le rythme. Mais comme tu as déjà perdu toute pudeur, tu relativises très vite.

Anatomie de Merde : Pourquoi? : Parce qu’il y a des jours où tu aimerais que ton corps arrête de te faire des blagues, tu rêves juste de normalité.

Aïe, M*$^ù P¨%?+° : Parce que si la PMA était une partie de plaisir, ça se saurait ! HSG, hyperstim, pince : autant de petits bonheurs à tester

Ah Ma Pauvre ! : Ben oui, mais j’ai pas le choix. Alors on continue d’avancer, étape par étape.

Adorable Ma Pharmacienne : Heureusement, on rencontre des personnes plutôt sympathiques. Ma pharmacienne en fait partie.

Pas Mal d’Attente : Ca, c’est sûr !

Suite à la proposition Ilithyie et de Madame ICSI pari:

Ah Merde des Points noirs : Oui, il y a des effets secondaires qui te font rajeunir de 15 ans (mais ton AMH, elle, elle ne rajeunit pas).

Amitié Manifeste des Pmettes : Va faire le tour de la blogo, tu comprendras mieux de quoi on parle !

25 commentaires »

FIV ICSI1 bis : étape 4

Celle avec de la peur, du suspens, des larmes aux yeux, une décision à prendre, de la douleur et un peu de sang, mais qui a bien fini !

Il était prévu un transfert de deux embryons, mais comme avec nous rien ne se passe jamais comme prévu, il y a eu du changement.

Rdv à 12h30 pour le transfert au labo avec la vessie à moitié pleine (y a-t-il quelqu’un sur Terre qui connaît le dosage, bordal ????!) et je devais passer chez Docteur Sourire juste avant pour payer le dépassement d’honoraires. Oui, mais ça aurait été trop facile si ma vessie n’avait pas choisi ce moment-là pour me hurler « JE SUIS PLEINEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE ».

Bon, après une pause pipi, nous allons au labo. Et là, le docteur me demande si ça va. Le problème c’est que j’ai encore mal au ventre. Bref, Hyperstim. Transfert peu envisageable. Des larmes contenues tant bien que mal. Des embryons congelables. Un report de transfert envisagé. Une écho ABDOMINALE qui dit que l’hyperstim n’est pas trop étendue, et un Koala qui choisit de transférer un embryon.

C’est parti pour un embryon. Sauf que mon col, lui, il n’aime pas qu’on l’embête. c’est donc avec un nouveau cathéter (parce que le premier ne voulait rien savoir), une pince pozzi, un peu de sang et de la douleur (aïe !) que notre embryon a été mis bien au chaud.

Il restait ce midi 4 embryons sur les 6 ovocytes. 1 a été transféré, 2 sont congelables et le dernier est un peu en retard, on verra demain ce qu’il deviendra.

Reste maintenant 15 longs jours d’attente. (Je pensais que comme les embryons avaient 2 jours, on gagnait 2 jours d’attente, il faut croire que non.)

Merci pour vos croisages des jours précédents, ils m’ont été utiles.

Ps : sur le chemin du retour, Monsieur Koala demande l’air de rien : « c’est quoi ce blog? koala en pma? » On est d’accord pour dire qu’il est venu visiter, non ? 😉

42 commentaires »

FIV ICSI1 bis : étape 4 !!!!!!

Il y a donc a cette heure-ci 4 embryons sur les 6 ovocytes micro-injectés.

C’est donc avec un peu de soulagement que je viens d’appeler le Koala (Coucou !) pour qu’il organise sa journée de demain avec un transfert de deux embryons prévus à 12h30.

Je respire un peu plus, mais j’ai toujours une boule au ventre qui me rappelle que DNLP est ce qu’elle est. « On verra demain pour la congélation », je crois que ces paroles de la biologiste confirment ma théorie.

Wait and see.

Merci pour vos croisages et vos gentils mots. (Moi je continue de croiser.)

10 commentaires »

En vrac

Coté douleurs :

Ca commence à passer. Mais toujours des crampes style « je suis constipée » (Oui, c’est glamour, je sais), le spasfon est donc mon meilleur allié.

Pas de douleurs d’hyperstim : vais-je y échapper cette fois?

Etrange quand j’y repense. Pour FIV1, aucune douleur post ponction. Mais un début d’hyperstim dès le soir de la ponction. Que m’a-t-il fait hier? A quel point mes ovaires étaient-ils difficiles d’accès pour que j’ai mal au bide comme ça?

Côté blog :
Hier monsieur Koala a pris mon ordi pour voir sa boîte mail, mais impossible de se déconnecter de mon gmail… Gmail qui était connecté en tant que « koalaenpma » avec plein de messages (non lus) intitulés « FIV ICSI1 bis : étape 3 ». Je pense que je vais avoir un lecteur de plus ! (message perso ——> Mon Koala : je t’aime.)

Bon, pas de quoi paniquer : il n’était pas au courant de l’existence de ce blog, voilà, maintenant il l’est. (Et puis quand même chéri, tu peux admettre que je vais bien mieux depuis que j’en parle à des gens qui comprennent.)

Côté attente :

J’ai rêvé qu’il restait 2 embryons cette nuit…. ça va être long jusqu’à 15h (minimum) !

Côté anecdotes :

Hier à la clinique, monsieur Koala (qui devait en avoir vraiment marre d’attendre que je me réveille vraiment) a mis la télé. Entre deux siestes, je captais des mots. Puis il y a eu la bande annonce de baby-boom (je ne savais même pas que ça avait recommencé, honte à moi) « Pour certaines, devenir mères est un combat »… tellement vrai, et nous sommes des battantes, ne l’oubliez pas ! (Bon, je me suis fait le replay ce matin, c’est bon, je suis à jour de baby-boom… jusqu’à ce soir)

Autre anecdote : Arrivée à la clinique, on me demande si je veux une chambre individuelle (49 euros… alors que je n’avais rien demandé ni payé pour fiv1). Je me dis que non, ce n’est pas la peine, je vais vite rentrer chez moi. J’étais ravie de mon choix jusqu’à 11h30, heure d’arrivée de ma voisine. Une charmante dame née en 29 (mais âgée de 87 ans…), qui a roté, puis pété, puis chanté « j’aime la courgette », sous l’œil ahuri des Koalas (et je vous promets que ce n’est pas l’AG qui m’a fait halluciner… Si Monsieur Koala est là, qu’il se manifeste pour confirmer tout ça !!). Bref, à 11h35, j’ai regretté mon choix pour la chambre individuelle !

Côté interrogations :

J’ai besoin de votre avis la blogo : je me progestéronise (si transfert il y a) avant? Ca va pas rendre les choses encore plus difficiles? (déjà que chez moi ça ne se passe jamais en douceur, vu l’angle que fait mon col). J’attends avec impatience votre avis, vos expériences et vos conseils !

Allez, je vous laisse avec cet article plus que décousu. Et je vous tiens au courant pour le nombre d’embryons obtenus.

10 commentaires »

L’arme du crime…

Le gonal, que l’on ne connaît que trop bien : image010

L’orgalutran (p*** aïeeeeeeeeeeee !) :  image012

L’aiguille du décapeptyl (qui porte le doux nom de « Microlance ».. le côté lance je le vois bien, mais le côté micro m’échappe un peu !) :

image013

Petite comparaison : gonal VS décap :image014

image015

Eh ben le gonal, ça rentre beaucoup plus facilement !

21 commentaires »

FIV ICSI 1bis : étape 3

Après le blocage et la stim, aujourd’hui c’était ponction.

Ce sera donc une boîte de 6, accompagnée de charmantes douleurs et d’une envie de dormir qui ne passe pas malgré une sieste commencée dès 9h30 (heure à laquelle le brancardier m’a gentiment ramenée dans ma chambre).

Je retourne donc dormir…. L’attente de l’appel du labo passera peut-être plus vite…

ps : Vous seriez bien aimables de croiser tout ce que vous pouvez jusqu’à ce que le labo m’appelle mardi après-midi. (Je sais que je peux compter sur vous pendant que je dors.)

20 commentaires »

FIV ICSI1 bis : Stim (épisode 3/3)

Du côté de Docteur Sourire :

Hier a eu lieu le dernier rdv de suivi de stim.

oestradiol à 2184 (2108 pour FIV1)

LH à 3,1

Progestérone à 0,51

Endomètre « SU-PER-BE » à 9,5mm

à gauche : 4 x 18mm, 1 x 17mm et 1 x 15mm   (+ plein de petits d’environ 11mm)

à droite : 2 x 18,5mm, 1 x 17,5mm (+ plein de petits)

J’ai refait une piqûre de 75ui de gonal et une piqûre d’Orgalutran hier soir (mon ventre l’a bien sentie la dernière piqûre d’orgalutran!!!!!).

Je déclenche au décapeptyl à 21h30 et je dois faire une injection de HCG 1500 mercredi.

Ponction prévue lundi (et transfert mercredi? si transfert il y a…).

Docteur Sourire s’est montré au top et très optimiste, ce qui m’a un peu reboostée, mais j’ai peur qu’il soit un peu trop optimiste.

Pour lui, tout est réuni pour que je sois enceinte. J’espère qu’il dit vrai, mais je continue de vouloir avancer étape par étape.

Du côté du labo :

Rappelez-vous, mercredi c’était le drame : impossible (ou presque) d’avoir les résultats. Vendredi matin, c’est donc quelque peu remontée (et tjs aphone… ou presque) que j’ai débarquée à 7h15 au labo. La secrétaire (en train de s’occuper d’un vieux d’une personne âgée qui n’avait pas besoin d’être à jeun!!) me voit de loin et commence à me dire bonjour et à me dire « vous passerez avec moi ». Elle finit donc avec cet homme trop matinal à mon goût et s’occupe de moi.
Elle s’est rappelée de qui j’étais expliquant le problème à sa collègue qui lui répond « Oui, je me rappelle de la dame ». Ah ben oui, c’est ça de venir depuis un an, l’anonymat tu connais pas. Je lui dis que le labo s’était engagé à me fournir les résultats avant midi et qu’il me les fallait avant midi. Et ma gentille secrétaire me regarde avec un grand sourire et les yeux plein de compassion « Je sais, je suis passée par là aussi. » Et là, je vous assure qu’on s’est retrouvées sur la même longueur d’ondes elle et moi.

Elle m’explique qu’en fait les résultats étaient prêts mercredi, MAIS qu’il n’y avait pas de biologiste pour les valider. Ils ont donc fait appel à un autre labo pour les valider. Elle s’est excusée même si elle n’y est pour rien. Et elle m’a fait passer avec LA responsable du labo, m’invitant à lui expliquer comment ça devait se passer. (Elle lui avait déjà rappelé, mais une piqûre de rappel ne fait jamais de mal !)
La biologiste m’appelle donc, et je lui explique ce qu’il s’est passé. Et là, je suis restée bête « Oui, mais je ne travaillais pas mercredi ». Ah ben oui, on va aller loin comme ça.  Bref, je crois qu’elle doit être pote avec DNLP ! De toute façon, elle m’a fait rêver !  :

-Date de vos dernières règles?

-27 septembre

– Mais votre ovulation est passée!

– Non. (Tu le saurais c****** si tu avais validé mes résultats !)

-Même si c’était une ovulation tardive, elle est passée vu la date de vos dernières règles.

-Vu la quantité de produits que je m’injecte, je peux vous assurer qu’il n’y a plus rien de naturel. Ni dans la croissance des follicules, ni dans l’ovulation !

Voilà voilà, j’ai donc expliqué à la biologiste le principe d’une FIV….

Du côté de la pharmacie :

Une sombre histoire de progestérone périmée…. et de 100% n’apparaissant plus sur ma carte vitale !
Ma pharmacienne est une dame adorable qui me demande régulièrement si les traitements ne sont pas trop durs et qui me dit toujours un mot gentil.
La dernière fois que je suis allée à la pharmacie, mon 100% avait « disparu », mais ayant le papier sur moi, la pharmacienne l’a scanné et hop c’était réglé. Hier, rebelote, et je n’avais pris que l’ordonnance. Elle demande donc à une collègue (inconnue) de l’aider. « Ben il suffit de cocher maternité, et d’écrire la date de début de grossesse. C’était quand votre début de grossesse?  » Autant vous Imaginer la tête que j’ai pu faire  et vous trouverez la tête qu’a fait la pharmacienne (ça me rappelle un critère de recherche ça !).Je lui ai dit que c’était bien ça le problème, ne pas être enceinte, et ma pharmacienne a ajouté « c’est une stérilité » (bon, je ne suis pas stérile mais INFERTILE !!!!!). Elle a eu de la chance que je sois d’assez bonne humeur !

9 commentaires »

FIV ICSI 1bis : 2ème partie (épisode 2/3)

L’épisode qui commençait mal….
Sur l’ordonnance, il y a écrit en MAJUSCULE, en GRAS et SOULIGNE : « RESULTATS à FAXER en URGENCE avant midi ». A croire que mon labo ne sait pas lire ! A chaque contrôle, la même question : « Il vous faut les résultats pour quelle heure? ».
Bref ce matin, j’étais 5ème au labo. je me fais piquer par la même laborantine que lundi. ET OH ! Que vois-je? Elle ne colorie pas le tube (Tube colorié = tube à traiter en priorité) !!! Je lui fais remarquer et elle me dit « Je vais faire marquer prioritaire à l’accueil ». Ok, je pars, elle ne colorie pas le tube, mais va tout de suite à l’accueil. Histoire réglée.

SAUF QUE, à 14H10 : TOUJOURS PAS de résultats. Je suis évidemment en stress, et je ne peux pas appeler le labo à cause d’une p****** de laryngite qui m’empêche de parler depuis lundi (antibio et sirop, j’ai tout gagné ! C’était pas franchement le moment. Mais DNLP porte tjs aussi bien son nom.) J’ai donc fait appel à un ami, ou plutôt à la voix de mon Koala, contacté en URGENCE par texto, seul moyen de communication envisageable. moi je pars voir docteur Sourire, la peur au ventre, que ce cafouillage fasse plus que cafouiller.
Ouf, arrivé chez docteur Sourire, ils viennent de lui faxer les résultats.

Résultats du jour : LH ????

oestradiol 1100 (contre 1000 en FIV 1)

progestérone :??????

Echo : *  5 de 14mm+ 2 de 11mm à gauche   ;   2 de 15mm + 1 de 14mm à droite    , et plein de petits de chaque côté. —> soit une dizaine de follicules, ce qui fait moins que pour FIV1, mais qui n’est pas si mal (je me le répète en guise de mantra du jour). (J’ai un doute sur les 11mm, je ne suis pas convaincue qu’ils seront mâtures pour la ponction… et je me dis que si on applique notre règle des « 50% des follicules = ovocytes », il ne restera plus grand chose in fine.)

* « SUPERBE » endomètre à 9,5mm : Je crois que docteur Sourire a flashé sur mon endomètre en fait !

On fait un dernier check up vendredi et la ponction doit avoir lieu lundi ou mardi (déclenchement samedi ou dimanche soir).

Toujours la peur au ventre…. Mais on avance, pas après pas.

PS : comme vous l’aurez peut-être compris, à 19h23, les résultats de la prise de sang ne sont toujours pas en ligne… Vendredi matin, ils vont m’entendre au labo, malgré ma laryngite !!!!

17 commentaires »

FIV ICSI 1bis, 2ème partie : la suite ! + édit

Aujourd’hui, c’était écho endo !
Avec un taux d’oestradiol à 628 au 6ème jour de stim (contre 380 pour FIV1), docteur Sourire était plutôt satisfait.
4 follicules à gauche (10,5 à 11,5mm) et à droite il y en a au moins trois (13, 12 et 11 mm). Je ne connaîs pas le nombre exact de follicules, car il ne m’a dit que pour l’ovaire gauche. A droite, il s’est contenté d’observer. Mais quand il a écrit sur la fiche de suivi, il a mis x1 pour chaque taille, alors qu’à gauche j’en ai 3 de 11,5…Je compterai mercredi !

Bon, vous allez dire que je suis chiante, mais la déception de FIV1 me hante.

1) Alors il me semble qu’il y a moins de follicules que pour FIV1, et vu le gâchis qu’on en a fait ( 13 follicules -> 7 ovocytes), j’ai un peu les pétoches. (Je sais que je n’ai pas de quoi me plaindre, certaines d’entre vous n’ont pas autant de follicules. Mais vu la tête de mes ovaires (OPK quand tu nous tiens), j’espérais qu’ils soient un peu plus coopératifs !)

2) Et si rien ne se passait comme prévu ? Et s’il nous arrivait encore un truc improbable ? Et si ?

Voilà voilà, il s’en passe des choses dans ma petite tête. Vivement la ponction ! En attendant, je continue de croiser pour vous toutes.
EDIT :

Je savais que je n’aimais pas l’orgalutran, je viens juste de me rappeler pourquoi !! Aïïïïïïïïïïïïïïe dit mon ventre tout rouge, tout gonflé, qui démange et qui pique !

23 commentaires »

# Trouillothon

image006
Un croisage pour toutes celles qui en ont besoin, qu’elles aient ou qu’elles espèrent une bonne nouvelle.

Poster un commentaire »