Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA… Avec un Happy End !

La Une qui veut faire vendre

Comme il faut bien habiller Mini-Koala, notre sortie de vendredi nous a emmenés dans un magasin d’habits pour enfant, qui offre le magazine « Parents » à chaque passage en caisse.
J’ai donc acheté 2 leggings taille 3 mois et j’ai eu droit à ma lecture gratuite après avoir lâché mes 9,98€.

Voici la Une :

image

Témoignage « J’ai eu mon bébé après 16 Fiv! »
Là, j’ai senti l’entourloupe : c’est sûr, on se fout de notre gueule. Il va falloir lire.

image

« Pour devenir mère, Esther a dû supporter supporté 16 traitements de PMA » Ah tiens, le sous-titre ne dit déjà plus la même chose.

image

Allez, c’est parti !

En résumé : infertilité masculine, 2 ICSI (mais on n’est pas bien sûr quand même que la deuxième ne soit pas un TEC), séparation du couple. Remise ensemble. 2 IAD négatives, 2 FIV négatives, « finalement c’est la 5eme insémination qui a marché » (j’en conclus donc 3 IAD de plus) , mais IMG à 16 SG. Reprise des IAD, la 5eme est positive, grossesse sans problème.

Je compte donc pour vous : 2 ICSI +2 FIV DO = 16 … ah ben non, 4.

Bref, on a voulu nous faire croire à l’impossible.

Sur ce, je referme le magazine et je retourne pouponner mon bébé synthétique conçu grâce à 16 FIV (OK. Seulement 4 IAC + 1foirée, 1FIV foirée, 2 ICSI, 1TEC et 1FC).

Publicités
28 commentaires »

La Une qui veut faire vendre

Comme il faut bien habiller Mini-Koala, notre sortie de vendredi nous a emmenés dans un magasin d’habits pour enfant, qui offre le Lire la suite »

3 commentaires »

L’AMP : Qu’est-ce que c’est ?

L’AMP, officiellement, ça veut dire Assistance Médicale à la Procréation. (Anciennement PMA : Procréation Médicalement Assistée, mais si tu es là lecteur, c’est que tout ça, tu le sais déjà.)

Lorsque tu as les deux pieds en AMP (ou en PMA, pour les besoins de l’article), tu t’aperçois assez vite qu’officieusement, ça veut dire autre chose. Petit tour d’horizon des différentes possibilités (liste non exhaustive qui n’attend que votre participation).

Comme le titre d’un blog qui parle de Poites : Pour Mieux Attendre. Oui, la PMA, ça te permet d’occuper le temps, ça, ce n’est pas une légende.

Attente, Médecins, Patience : voilà les éléments de bases de l’AMP. Après, il faut ajouter les divers examens, prises de sang, rendez-vous, trajets, traitements, hospitalisations, échecs, moments de doutes, crises de larmes… (Ah? On sent que je n’ai pas fini de remonter la pente?)

Amitié, Mutualité, Papotages : tu te rends vite compte que les PMettes trouvent du réconfort auprès des autres PMettes (ou PMecs, même s’ils se font très discrets). Normal me direz-vous : même si chaque parcours est différent, le but est identique, la souffrance est semblable. Il se dit que tant qu’on ne vit pas cette épreuve, on ne sait pas vraiment ce que ressentent les infertiles. Avant « d’être infertile », je pensais comprendre ce que ressentaient les gens. Puis la PMA m’a montrée qu’en fait, c’est encore bien pire que ce que j’imaginais.

Attention Mauvaise Phase : oui, la PMA, c’est des hauts et des bas. Enfin, surtout beaucoup de bas.

Attends ! « Minute Papillon » : parce qu’en PMA, il y a vraiment beaucoup de moments où tu attends.

Action, Mouvement, Perturbations : en période de traitement, tu finis par te demander comment tu trouves le temps de tout faire. Entre :

  •  les prises de sang tôt le matin pour être à l’heure au boulot,
  • le boulot (il faut bien, la vie ne s’arrête pas vraiment en fait),
  • les trajets (quelle joie d’être à 1h15 de son centre),
  • les rendez-vous (gynéco évidemment, mais aussi ostéo parce que tu as décidé de mettre toutes les chances de ton côté)
  • souvent le retour au boulot (on ne choisit pas vraiment l’heure des rendez-vous),
  • appel au labo pour avoir les résultats,
  • appel au centre d’AMP (pour connaître les doses, prendre rendez-vous, poser la question essentielle que ton cerveau au bord de la surchauffe a oublié de te rappeler),
  • les piqûres à 20h (comment ça aujourd’hui c’est la fête de l’école et à 20h tu y es encore? Bon, ben ok, piqûre en classe alors. Situation adaptable au cas de chacun : toilettes, bureau, mais aussi chez des amis, au resto, en famille, en vacances...) ou celles en intramusculaire qui font que la gentille infirmière vient chez toi rien que pour toi et que tu as plutôt intérêt d’être à l’heure.

C’est qu’à la fin, ton emploi du temps est bien loin de son train-train quotidien et tes petites habitudes se trouvent quelque peu perturbées.

Attente, Méfiance, Pause : tu passes beaucoup de temps à attendre, ça, on l’a déjà dit : attendre l’ouverture du labo, attendre en salle d’attente chez ton médecin, attendre les résultats,…

Tu te méfies des résultats lorsqu’ils sont différents de ce dont tu as l’habitude (oui oui, on a ses petites habitudes à la longue, même si c’est vrai qu’au fond, avoir ses habitudes ce n’est pas très bon signe. Peut-être qu’un peu de changement ferait du bien.)

Pause : en cas d’échec, une pause s’impose. Quelques heures le temps de pleurer toutes les larmes de son corps faire le vide, Plusieurs semaines, le temps que le corps se repose. Plusieurs mois, le temps de se retrouver soi, le temps de se retrouver à deux.

Amour, Miracle, Positive attitude : ça, c’est ce qui se passe quand tu arrives en fin de parcours, avec le(s) enfant(s) tant attendu(s) dans les bras. Je n’en suis pas encore là, je ne peux donc pas m’étaler sur le sujet.

4 commentaires »

Notre parcours en chiffres

Parce que quand on se lance dans la grande aventure de la PMA, on a besoin de repères. Je me suis souvent demandé si nos résultats étaient bons. J’ai cherché à comparer nos taux, pour savoir si nous étions « dans les normes ». J’ai trouvé chez little wife un récapitulatif de ses essais (ici :  http://yourlittlewife.wordpress.com/nos-essais-en-chiffres/).

Voici le mien, qui pourra peut-être aider une PMette en recherche d’informations. Mes taux sont bas, docteur Sourire voulant éviter de trop stimuler mes ovaires polykystiques.

IAC 1 : gonal F 75ui à J3, J5, J7, J9, J11. IAC à J13.

contrôle à J9 : un follicule de 13mm, un follicule de 11mm. Endomètre : 7,5mm.

Estradiol : 77 ; LH : 9 ; Progestérone : 0,8

chez Monsieur Koala, après préparation :

  • progressif fléchant : 60%
  • progressif lent : 15%
  • mobile non progressif : 15%
  • immobile : 10%
  • spermatozoïdes /ml : 70 millions
  • spermatozoïdes inséminés : 8,4 millions

-> négative

IAC 2 : gonal F 75ui à J3, J5, J7, J9, J11. IAC à J14.

contrôle à J10 : deux follicules de 13mm. Endomètre : 5,5mm.

Estradiol : environ 70 ; LH : ? ; Progestérone : ?

contrôle à J12 : un follicule de 17mm et un follicule de 15mm. Endomètre : 7,1mm.

Estradiol : 148 ; LH : 9,1 ; Progestérone : 0,45

chez Monsieur Koala, après préparation :

  • progressif fléchant : 60%
  • progressif lent : 10%
  • mobile non progressif : 10%
  • immobile : 20%
  • spermatozoïdes /ml : 100 millions
  • spermatozoïdes inséminés : 12 millions

-> négative

IAC 3 : gonal F 75ui à J3, J5, J7, J9, J11. IAC à J14.

contrôle à J10 : un follicule de 16mm. Endomètre : 6,5mm.

Estradiol : 128 ; LH : 7,3 ; Progestérone : 0,45

chez Monsieur Koala, après préparation :

  • progressif fléchant : 50%
  • progressif lent : 20%
  • mobile non progressif : 20%
  • immobile : 10%
  • spermatozoïdes /ml : 90 millions
  • spermatozoïdes inséminés : 9 millions

-> négative

IAC 4 : gonal F 75ui de J3 à J11

contrôle à J11 : 20 follicules entre 18mm et 20mm.

Estradiol : 1796 ; LH : 21,9 ; Progestérone : 1,32

-> hyperstimulation

IAC 4 bis : gonal f 50ui à J3, J5, J7, J9, J11 et gonal f 62,5ui à J4, J6, J8, J10, J12. IAC à J14.

– contrôle à J8 : trois follicules entre 10,5 et 11mm. Endomètre : ?.

Estradiol : 79 ; LH : 5,8 ; Progestérone : 0,4

– contrôle à J10 : un follicule de 15mm et un follicule de 13mm. Endomètre : 6mm.

Estradiol : 97 ; LH : 7,8 ; Progestérone : 0,39

– contrôle à J13 : un follicule de 19mm. Endomètre : 9mm.

Estradiol : 287 ; LH : 6,9 ; Progestérone : 0,59

chez Monsieur Koala, après préparation :

  • progressif fléchant : 60%
  • progressif lent : 10%
  • mobile non progressif : 10%
  • immobile : 20%
  • spermatozoïdes /ml : 110 millions
  •  spermatozoïdes inséminés : 13,2 millions

-> négative

Poster un commentaire »