Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA… Avec un Happy End !

Le jour où je suis la dinde

Je vous entends me faire remarquer qu’à 28sa+4, je suis déjà une dinde depuis belle lurette ! C’est pas tout à fait faux.

.

En vrai, mon SF échographiste m’a pris rdv chez son confrère specialiste en cardiologie foetale à Marseille vendredi prochain (en huit, pas demain. Demain, c’est rdv gynéco.). Juste pour être sûr. Il n’est pas inquiet, je ne suis pas obligée d’accepter. (Euh… Si c’est le moyen d’être sûre que le Miracle est en pleine forme, je signe immédiatement !!!)

.

J’ai donc rdv … là où mon Docteur Sourire m’avait envoyée prendre mon deuxième avis ! Je serai donc cette dinde au milieu des pmettes, celle-là même qui, simplement par sa présence dans la salle d’attente, m’avait renvoyée à ma condition d’infertile qui venait de faire une FC.

.

Je m’excuse par avance de vous exposer mon ventre bien trop proéminent pour cette salle d’attente (oui, vous aurez le droit de me lancer des regards noirs, mais venez quand même me dire bonjour).

Publicités
9 commentaires »

26sa+4 : hématome, levocardie et rein

Des nouvelles suite à l’écho de contrôle : 

.

– l’hématome : il n’est plus. Le mois dernier on l’avait encore mesuré « parce que c’était moi » (comprendre que mon cas méritait qu’on continue de s’attarder là dessus). Cette fois, il reste un mini truc, mais l’echographiste n’a même pas essayé de le mesurer. CHAMP…OMY!!!!

.

– la levocardie : elle est avérée. Mon SF était en congrès, avec les spécialistes nationaux. Il a donc amené mes clichés (ça fait un peu VIP ça !) et les a montré AU spécialiste. « Oui, le coeur est à gauche, et alors ? S’il n’y a pas d’autres malformations, ce n’est pas grave ». 

Il les a aussi montré à un confrère spécialisé en cardiologie sur Marseille, qui pense aussi à une légère levocardie. 

Pendant l’écho, il a scruté le coeur sous toutes les coutures (et c’est long. Et stressant.). Tout y est et à la bonne place, et tout est bien relié comme ça devrait l’être. C’est plutôt une super bonne nouvelle : il n’y a pas de malformation ! CHAMP…OMY !!!!

Il est très probable que l’écho T3 ne se passe pas sur Toulon mais sur Marseille (avec ledit spécialiste), histoire qu’il puisse regarder ce qu’il veut vérifier. S’il n’y a que ça pour être certains que tout va bien, on dit oui !

.

– le rein : il était en limite haute à la dernière écho (4,9mm pour une limite à 5mm). Le SF a mesuré : 6,7mm. Face à ma mine décomposée​, il m’a vite rassurée : plus la grossesse avance, plus les limites augmentent (en fait, c’est logique, mais quand on stresse, on n’est pas très rationnel !!). On reste donc en limite haute, il faut continuer à surveiller. On va attendre encore un peu pour le Champomy.

.

En conclusion, l’écho est plutôt positive ☺
.

Il a mesuré le col : 41 mm, ça a l’air normal. Tant mieux. Mais il me demande de continuer à rester calme. 

.

Bon, et puis je suis rentrée chez moi. Et j’ai lu le compte-rendu. Et puis j’ai comparé avec celui du mois dernier (mais pourquoi j’ai fait ça ????). On est passé du 25eme percentile de croissance au 15eme… Et voilà, je me stresse encore.

3 commentaires »

26sa+3 : « choisir » sa préparation à la naissance et petit point MILK

« Choisir » sa préparation à la naissance :

.

Pour Mini-Koala, en tant que nullipares, nous avions opté pour une préparation classique. Après un entretien individuel pour nous connaître un peu (parcours (ma sage-femme n’a pas été déçue !), péridurale ou non, désir d’allaiter ou non, questions/appréhensions/peurs, entre autres), nous nous sommes  dirigés vers des cours plus généraux. Le plus dur était derrière nous, il n’y avait plus qu’à pondre l’enfant tant désiré (ça s’annonçait plus rapide que pour le concevoir). Oui je voulais une péridurale (pourquoi avoir mal alors qu’on peut faire autrement ? DNLP en rigole encore!!) ; oui je voulais essayer d’allaiter ; on aurait bien fait de l’haptonomie mais rien n’est proposé par chez moi; contraception, non, nous on est plutôt infertilité, mais merci quand même.
.

Nous étions donc deux dindes accompagnées de leur mari (merci ma sage-femme adorée d’avoir restreint le groupe, et surtout d’avoir choisi une autre dinde qui ne soit pas trop PB). 7 cours pour faire le tour de la naissance (le travail, l’accouchement, la respiration, les positions, les soins du nouveau-né, l’allaitement, et la contraception (celui-ci on l’a un peu séché, d’ailleurs la SF se rappelle encore du sourire du Koala au début du cours).

.

Mini-Koala est née, j’ai pu mettre en pratique un millier de bons conseils, et j’ai eu ma péridurale…. qui n’a fonctionné qu’à droite, mais me bloquant sur un lit d’hôpital allongée sur mon côté gauche. En un mot, l’horreur. Oui, il est probable que sans péri j’aurais eu moins mal (même si ma mémoire n’a pas tout oublié : oui les contractions, même sur un ballon, c’est loin d’être le club Med).

.

Et puis le Miracle s’est installé. Et mon gynéco m’a conseillé de refaire une prépa si ça me fait plaisir. J’ai donc rappelé ma SF. Qui a commencé une formation en haptonomie l’été dernier. Mais la formation dure 3 ans, tant pis pour moi.

.

Hier, on a donc eu l’entretien individuel. On a parlé hématome (tiens, pour son deuxième enfant elle a eu ça aussi…. Et elle a accouché à 34SA, après avoir perdu les eaux à 33SA. Pas très rassurant tout ça.). 

On a parlé prépa classique, et comme on a fini la dernière il y a moins d’un an et demi, il est évident pour tout le monde que ce serait totalement inutile.

Pour l’allaitement, je voudrais à nouveau allaiter. 

On évoqué mon souhait d’accoucher sans péri, ou au moins de tenter. 

.

Elle propose quatre types de prépa :

– la classique

– autour de la relaxation et du yoga

– en piscine

– avec de la sophrologie.

Dans notre cas, on élimine la première. Mais grâce à l’hématome, elle m’interdit le yoga : bye bye la deuxième. La piscine ne reprend qu’en septembre, la dpa est le 10 septembre, on oublie l’idée. Il me reste donc la sophrologie (où le Koala n’est pas associé, c’est un peu l’opposé de l’haptonomie…), le « choix » est fait.

.

Bon, elle m’avertit que la sophrologie c’est très particulier. On est dans un état à la limite du sommeil, enfermé dans son monde. Ça plaît ou ça ne plaît pas. Je tente le 27 juin, et je vois si je continue. En attendant je veux bien votre ressenti pour celles qui ont fait une préparation sophro ☺

.

Petit point MILK : (dégoulinant de milkitude, vous pouvez passer votre chemin!)

.

Mini-Koala aura 14 mois vendredi.

Elle n’est pas dans la catégorie des petits gabarits. À 12 mois, elle faisait 10,5 kg pour 79 cm.

Ses cheveux frisent, sauf la mèche de devant, allez comprendre…

Elle tient assise depuis ses 5 mois. Elle se déplace sur les fesses depuis ses huit mois (elle a profité de l’occasion pour se faire tomber le sapin sur la tête…), et à quatre pattes depuis ses 10 mois, moment qu’elle a trouvé idéal pour aussi se mettre debout. Elle a décidé qu’à 13 mois, c’était le bon moment pour enfin apprécier​ être sur le ventre (elle a réussi à se retourner à 3 mois et demi, elle n’était pourtant pas en retard). Et voilà une semaine qu’elle marche ! (Je t’avais bien dit PmaVie que c’était une histoire de jours…. 1 jour !!). Depuis, mon dos et mes contractions apprécient. Depuis, elle court (j’exagère à peine !), et elle tombe (note à moi-même : toujours se déplacer avec de l’arnica…).

Pour les nuits, on a refait un tour chez l’ostéo et on a changé l’homéopathie. Bilan : moins de réveils nocturnes (on est passé de 5 réveils, à 1 voire 0). Par contre, je crois que Mini-Koala n’est pas une grosse dormeuse. Elle est debout tôt, voire très tôt. Le soir, elle tombe de fatigue entre 19h30 et 20h. Le matin, elle se réveille actuellement vers 5h15. (Parfois 6h…Parfois 4h30…) Inutile de vous dire que je fais la sieste en même temps qu’elle (merci l’arrêt maladie pour l’hématome, je ne tiendrais pas le coup sinon).

Elle adore le chat (la réciproque n’est pas vraie…) et bade le Koala ! 

Elle baragouine toute la journée (maman, papa, bé pour tombé, un truc qui ressemble à regarde, et surtout beaucoup de gazouillis n’ayant pas de sens connu). Elle est hyper douée pour imiter tous les bruits de bouche, je suis impressionnée (et Milk à fond).

Elle sait faire le bruit des bisous, mais elle ouvre grand la bouche pour faire un bisous (elle mange donc souvent les poils du chat). Elle vient se coller contre nous pour faire un câlin, parfois sur une partie du corps inhabituelle​ (les pieds, très souvent !)

Elle est un brin maniaque. Impossible de laisser un placard entrouvert ou un tiroir mal fermé : deux petites mains arrivent dans l’instant pour refermer tout ça.

Elle aime les livres, et lorsqu’elle les regarde, elle dit toujours « maman » pour la dernière page des livres sonores (oui, celle qui a le compartiment des piles, elle n’a pas le droit de tout arracher). Elle adore ramasser les cailloux. C’est peut-être pour ça qu’elle veut constamment mettre ses chaussures et ouvrir la porte.

Lorsqu’on mange, elle vient se mettre à côté de nous, la bouche grande ouverte. Le message est très clair ! Elle mange de tout avec envie, sauf les patates douces. Elle a décrété qu’elle n’aimait plus ça. Elle commence à manger toute seule,  à mais il ne faut pas avoir peur de nettoyer (la chaise haute, le sol, les vêtements, le bébé). On limite les morceaux, trop de frayeurs ces dernières semaines (les belles frayeurs, celles où elle ne respire plus 😱). En même temps, mâcher avec une seule prémolaire qui a à peine percé, c’est pas évident (mais elle a 8 dents (que 3 en bas…. Faut pas chercher à comprendre), et 3 autres qui ne vont vraiment pas tarder… Donc elle bave +++, la pauvre).

Elle adore le bain, surtout pour éclabousser.

C’est une petite fille souriante, mais qui maitrise bien le non, de la tête et du doigt !

Bon, je vais m’arrêter là, on me fait signe que vous n’êtes plus que 3! 

.

Demain c’est l’écho de contrôle, j’espère avoir de bonnes nouvelles de l’hématome, du coeur et du rein !

16 commentaires »

22sa+2 : l’écho t2

C’était mardi. 

+3,5kg (ça y est, j’atteins le poids de départ de la grossesse de Mini-Koala !)

Pas de nouveaux saignements (ils se sont arrêtés juste avant les 20 sa)

Un Miracle qui bouge énormément

.

Le Koala m’accompagne à l’écho. Et quand il est là, les nouvelles sont bien meilleures !!

En bref, l’hématome a DISPARU !!!!! (Bon, en vrai il y en a un autre, celui que le gynéco a mesuré il y a 15j : mais « chez une autre patiente, je n’en aurais même pas parlé, bon, vu votre dossier, je mets quand même la photo et les mesures mais je ne le mentionne pas dans le compte-rendu »).

Pour la levocardie modérée : le sage-femme a montré l’écho à un docteur de Marseille qui ne voit pas d’anomalies. Mon sage-femme échographiste maintient que pour lui le coeur est trop à gauche. Il nous a demandé l’autorisation de montrer les nouveaux clichés à ses confrères pour avoir leurs avis (chose que l’on a acceptée​, évidemment). Il a détaillé le coeur du Miracle sous toutes ses coutures, et il n’a pas vu d’autres anomalies. 

Il y a un rein qui est dans la limite haute des mesures (5mm), à surveiller.

Notre Miracle pèse maintenant 495g (23eme percentile). C’est, comme Mini-Koala, un modèle tout en longueur (pour la taille, on est au 65eme percentile).

.

On continue les contrôles écho tous les mois, ce qui fait un rendez-vous​ tous les 15 jours en alternance avec le gynéco. 

Les contractions s’invitent depuis presque 15j (souvent le soir, parfois aussi la journée quand Mini-Koala ne supporte pas de ne pas être aux bras/enchaîne les bêtises/veut escalader les escaliers), ce qui me fait dire que même si l’hématome d’origine s’est fait la malle, il est peu probable que je reprenne le travail.

23 commentaires »

20sa+3 : la moitié du chemin

Vendredi, c’était rendez-vous mensuel gynéco. Il était de garde, était à la bourre, et alternait consultations et urgences de la maternité. 

Mon rendez-vous a donc duré en tout et pour tout 10 minutes, mais ça a été suffisant pour me montrer le coeur du Miracle (je crois que j’ai passé une semaine à psychoter en imaginant le pire parce que je ne le sentais pas bouger… J’ai réussi à me raisonner en me rappelant qu’à ce stade Mini-Koala commençait à peine à bouger et que les coups étaient très discrets. Ça m’a suffisamment calmée pour que je n’en parle pas au Koala. Faut dire que je l’ai fait flipper quelques jours plus tôt en parlant contractions.)

On a quand même vérifié l’hématome : il stagne. Mais comme j’ai arrêté de saigner (après plus de 7 semaines tout de même), je vois mal comment il va pouvoir se résorber davantage. On prolonge donc l’arrêt d’un mois, et je commence peu à peu à me faire à l’idée que je ne retravaillerai pas d’ici la fin de l’année scolaire (et par extension, pas d’ici la fin de l’année civile non plus, parce que j’ai bien l’intention de profiter un minimum de mon congé maternité et de le prolonger un peu… Il faut profiter des Miracles, qu’ils soient des miracles tout court ou des miracles de la médecine).

En 10 minutes, il n’a pas pris ma tension (je suis crevée), il n’a pas mesuré le col (ou il ne me l’a pas dit), il n’a pas fait de TV (oui, voilà ma nouvelle psychose…). On n’a toujours pas parlé prise de poids (+2,5kg, mais je ne suis toujours pas au poids de départ de la grossesse de ma Mini). Par contre, il m’a prescrit des bas de contention qu’il aimerait vraiment que je porte vu que je ne bouge pas beaucoup (il a dû oublier ce qu’était vraiment un enfant d’un an et qu’il faisait 26°C la semaine dernière…).

Puis il est retourné à la maternité. « Voyez avec ma secrétaire pour régler ». 
Heureusement que l’écho t2 est dans 2 semaines, parce que ce rendez-vous était vraiment bizarre.

.
Et sinon, Mini-Koala a eu deux gastro en 2 semaines, la première quelques jours avant son anniversaire… que j’ai eu pour son anniversaire (oui oui, sympa le repas à 18 personnes en mode vomito). La deuxième la semaine dernière, et depuis je voue un culte aux parents de jumeaux ou plus, qui doivent tout changer (draps, pyjamas, bodys, pantalons, collants…) en double ou plus. Vous avez la reconnaissance éternelle ! (Et moi j’ai à nouveau attrapé sa gastro. Joie et bonheur.)

15 commentaires »

17sa+2 : écho de contrôle

Rappel des faits : suite au dernier rdv gynéco, vu l’heure à laquelle nous étions sortis pour cause de césarienne (pas pour moi la césarienne, hein!), le docteur nous avait demandé d’aller faire les analyses à la maternité, et il me tiendrait au courant s’il y avait le signe d’une infection pour me coller sous antibio. Pas de nouvelles du Doc après le week-end, j’en conclue que tout va bien.

.

Lundi : je reçois les résultats du labo dans ma boîte aux lettres. Des résultats sont hors normes (polynucléaires neutrophiles et fibrinogène). Après un rapide tour sur gogole, c’est qu’il y a probablement une infection. À ce moment-là, je me demande si la secrétaire a fait passer les résultats au Doc, après tout, ce ne serait pas la première fois qu’elle ne fait pas son job.

Je décide donc de passer à la clinique le lendemain avant d’aller à l’écho. En plus, à la maternité ils m’ont gardé mon ordonnance, c’est ballot, je n’en ai plus pour la prochaine prise de sang.

.

Mardi : le gynéco : Après une heure de route, me voilà à la clinique. Je demande à la secrétaire si le Doc a eu les résultats, elle ne sait pas, « mais à ce que je vois, ça va » (oui, si tu regardes la feuille de mon groupe sanguin, il ne devrait pas y avoir de soucis !!!). Je lui sors mes analyses, avec les résultats qui clochent. Elle ne sais pas s’il les a vus. (OK…. Et sinon, tu sers à quoi?)

Je lui explique que je n’ai plus d’ordonnance, elle me dit que je suis à 6 mois donc je n’ai que les urines pour le prochain rdv. Euh…. 6 mois ? Non, plutôt 3 et demi… « Mais pourquoi vous avez fait un bilan complet ? Normalement c’est à 6 mois ! » (En quoi ça te regarde????) Parce que rien ne se passe comme ça devrait ! (Salut la salle d’attente.) Est-ce que je peux voir le Doc et avoir son avis ?

Elle m’envoie donc patienter au milieu des filles venues avec leur(s) enfant(s) hurlant(s). (Mais pourquoi vous les emmenez chez le gynéco ????)

Le Docteur s’étonne de me voir là et commence à me faire les gros yeux parce que j’ai fait la route (ouf, il se radoucit quand je lui ai dit que je venais dans la région pour l’écho de contrôle). Je lui montre les analyses : mouais, rien d’inquiétant. Pour l’ordo, il me represcrit un bilan complet. Il me demande où on en est des saignements (ça se calme 24h et ça repart…. Pas beaucoup de mieux).

Il me recommande encore de me reposer, on se voit dans 15j.

.

L’écho : le sage-femme va droit au but. Et nouvelle inespérée : l’hématome est moins gros (on est passé de 73x58x14mm à 59x46x13mm). Ça veut dire qu’il a probablement arrêté de saigner, au bout de 5 semaines tout de même ! 

Il en profite pour contrôler la croissance du Miracle. « On voit ses jambes. Et là ses mains. 5 doigts partout, soir 20 en tout, c’est bien. On a bien son petit coeur qui bat… » 

Puis dix minutes de silence, remplies de zoom et de mesures en tout genre. 

Je me demande ce qui va me tomber dessus quand le sage-femme m’expliquera ce qu’il a vu sur le coeur du Miracle.

Il m’explique que son coeur est trop à gauche, en jargon médical, ça s’appelle une levocardie. On est dans un cas modéré, mais levocardie quand même. (À gauche c’est bien, trop à gauche c’est naze, voilà ce que j’ai appris) 

Il a cherché d’autres malformations souvent associées, il n’a rien vu. C’est à recontroler à l’écho t2. 

.

C’est donc une écho morphologique précoce que j’ai eu la chance d’avoir, au lieu d’une simple écho de croissance. 

.

DNLP : j’aurais bien aimé gertruder en paix ! 

33 commentaires »

Vous dire « merci »

Il y a un peu plus de deux ans, je faisais mes premiers pas ici, pour trouver le courage de continuer à me battre. Et vous étiez là, avec vos parcours si différents et vos émotions si ressemblantes, avec vos mots qui savent prouver que l’on n’est pas seul dans cette galère et qu’il y a toujours un peu d’espoir tant que l’on se bat. Grâce à vous, j’ai trouvé la force de me relever et de me plonger dans l’ ICSI 1 bis.

L’année dernière, en février, vous avez été là, une fois de plus, face à l’envie de tout laisser tomber quand la FC nous est tombée dessus.

En juin-juillet 2015, c’est encore vous qui avez cru à cette stim tortue et qui m’avez fait sourire, alors que j’étais lassée des montagnes russes de la Pma.

En août, vos douces pensées, vos messages chaleureux (et vos ordonnances 💖💖💖) m’ont aidée à ne pas craquer et à garder un peu d’espoir dans ce début de grossesse compliqué. 

À chaque étape difficile de la grossesse, vous étiez encore là (pour certaines, jusque dans ma boîte aux lettres. 💖, encore).

.

C’est pour tout ça que je voudrais vous dire MERCI. 
Merci d’être l’oreille attentive et compréhensive que l’on peine à trouver IRL.

Merci de m’avoir rappelé que la PMA n’est pas la seule chose qui nous définit, même si elle occupe/occupait une bonne partie de nos emplois du temps.

Merci pour toutes les belles rencontres que j’ai pu faire ici, qui se sont parfois transformées en rencontres réelles.

Merci pour votre humour, votre sincérité et votre abnégation. Vous êtes vraiment de belles personnes !

Joyeuses fêtes à toutes (et tous?).

5 commentaires »

~MILK~ Une autre saveur

J’ai toujours fait un sapin, même pendant la PMA, malgré le gros pincement au cœur qui entourait les fêtes.

.

L’année dernière, le sapin à été décoré avec un peu plus de légèreté.

.

Cette année, c’est avec une autre saveur que j’entame le mois de décembre. 

Les yeux de Mini-Koala pétillent et mon cœur fond…

Je crois que je suis enfin réconciliée avec Noël !

(Oui, pendant au moins un mois, je vais répéter « Non, ne tire pas sur les boules. ». En boucle. Mais celles du bas sont en plastique 😉

.

Et vous, à quoi ressemble votre sapin?

26 commentaires »

Anniversaire Joyeux 

Il y a 5 ans, nous nous disions Oui. Pour le meilleur et pour le pire. C’était sans compter sur DNLP, qui nous en a fait baver ces quatre dernières années (et qui n’était jamais bien loin cette année).

Aujourd’hui, Mini-Koala fête ses 3 mois.

Alors cet anniversaire a une saveur nouvelle, puisque c’est le premier que nous passons le cœur léger et les bras pleins. Et je vous souhaite à toutes de vivre votre prochain anniversaire avec ce sourire aux lèvres, en réalisant l’immense Bonheur que vous vivez chaque jour.

 

.
(Demain aura lieu l’anniversaire de la ponction en laquelle je n’avais aucun espoir… ça aussi ça me fait tout chose, de me dire que Mini-Koala qui gigote/tète/bavouille/sourit/rigole/parle aujourd’hui, n’était alors que deux cellules dans une boîte pétri !)

9 commentaires »

La Une qui veut faire vendre

Comme il faut bien habiller Mini-Koala, notre sortie de vendredi nous a emmenés dans un magasin d’habits pour enfant, qui offre le magazine « Parents » à chaque passage en caisse.
J’ai donc acheté 2 leggings taille 3 mois et j’ai eu droit à ma lecture gratuite après avoir lâché mes 9,98€.

Voici la Une :

image

Témoignage « J’ai eu mon bébé après 16 Fiv! »
Là, j’ai senti l’entourloupe : c’est sûr, on se fout de notre gueule. Il va falloir lire.

image

« Pour devenir mère, Esther a dû supporter supporté 16 traitements de PMA » Ah tiens, le sous-titre ne dit déjà plus la même chose.

image

Allez, c’est parti !

En résumé : infertilité masculine, 2 ICSI (mais on n’est pas bien sûr quand même que la deuxième ne soit pas un TEC), séparation du couple. Remise ensemble. 2 IAD négatives, 2 FIV négatives, « finalement c’est la 5eme insémination qui a marché » (j’en conclus donc 3 IAD de plus) , mais IMG à 16 SG. Reprise des IAD, la 5eme est positive, grossesse sans problème.

Je compte donc pour vous : 2 ICSI +2 FIV DO = 16 … ah ben non, 4.

Bref, on a voulu nous faire croire à l’impossible.

Sur ce, je referme le magazine et je retourne pouponner mon bébé synthétique conçu grâce à 16 FIV (OK. Seulement 4 IAC + 1foirée, 1FIV foirée, 2 ICSI, 1TEC et 1FC).

28 commentaires »