Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA… Avec un Happy End !

« Je ne peux pas être sur tous les fronts » + « DNLgrosseP lâche-moi bord@al de m@rde !! »

le 20 juin 2015

Etre polie, j’y penserai un autre jour….

Voilà l’article que j’ai commencé hier. Je l’ai terminé ce matin, je le publie quand même, même si ce n’est plus vraiment d’actualité, enfin je crois. Je vous écris aussi « DNLgrosseP lâche-moi bord@al de m@rde !! », parce qu’aujourd’hui elle a encore décidé de me faire chier… Et que je n’ai plus vraiment d’espoir.

  • « Je ne peux pas être sur tous les fronts »

Oui, ça paraît évident. Mais c’est une prise de conscience pour moi. Prise de conscience qui a commencé en janvier je crois.

Pour la fiv 1, j’étais dans ma classe avec mes 29 élèves le lendemain de la ponction. Je n’étais évidemment pas au top de ma forme, mais j’étais au travail, au moins physiquement (faut dire que je découvrais les joies d’une hyperstim et que je n’arrivais toujours pas vraiment à me réveiller de l’anesthésie de la veille). Et puis la suite, on la connaît : absence de fécondation, donc pas de transfert. Il était hors de question que je reste chez moi pour me reposer puisque lorsque j’étais seule je ne faisais que pleurer.

Pour la fiv icsi 1 bis, tout s’est bien goupillé, puisque la ponction a eu lieu le premier jour des vacances. Le transfert a également eu lieu pendant les vacances. L’hyperstim a aussi eu lieu pendant les vacances. Pas de décision d’arrêt à prendre (mais des vacances très peu reposantes).

Pour le TEC, là, en revanche ça a été plus casse-tête. Programmé sur janvier, il n’y avait pas de vacances à l’horizon (mon centre étant fermé pendant les vacances de Noël). Nous avons placé le transfert le vendredi, comme ça j’étais en arrêt seulement un jour, puis en WE. J’avais désormais deux petites poussières de vie au creux de moi, et elles devenaient mes priorités.
Puis la pds positive. Ressentir cet immense soulagement, le sourire aux lèvres. Réaliser tout le poids qu’on avait sur les épaules et surtout réaliser qu’on ne s’était pas aperçu de cette pression (pas à ce point je veux dire). Se dire qu’on a eu raison de se battre, que toutes nos larmes versées sont désormais récompensées. Mais que quand même, on a un peu oublié de vivre en cours de route.

Puis les premiers saignements. Se dire qu’on a essayé de rester calme, mais que ça n’a pas suffit. Accepter les 15 jours d’arrêt comme une évidence, pour le bien de Djobi.

Puis la FC. Et la descente aux enfers qui l’accompagne. Se dire qu’il faut tout recommencer, sans avoir la certitude que ça marchera, pour de bon cette fois, un jour. Connaître le poids de ce que l’on vit, et connaître la tristesse et les doutes qui l’accompagnent.

Pour la FIV icsi 2, c’est donc dans un tout autre état d’esprit que je me suis lancée de ce nouveau chapitre.
Un an après la fiv1, peu importe le nombre de jours d’arrêt (mais docteur Sourire n’est pas très généreux). La seule contrainte que je me suis fixée était de pouvoir être présente à ma sortie scolaire. C’est bon, c’est fait.
Je crois que depuis mercredi, début du gonal, je suis en pré-vacances. Les livrets sont remplis, prêts à être donnés. Les dessins ont été détachés des murs, rangés dans les pochettes. J’ai cette sensation que l’année scolaire est finie, et que la semaine prochaine est une semaine PMesque, uniquement. Je me dis que je ne retournerai pas à l’école après la ponction, et cela ne me dérange pas. Mon objectif est clairement cette fiv, et je sais maintenant l’énergie qu’elle me demande. Et je suis réaliste : je ne peux pas être sur tous les fronts.

  • « DNLgrosseP lâche-moi bord@al de m@rde !! »

Je vous le fait en bref, comme ça je peux retourner pleurer tranquillement.

Câlin ce matin. Règles ce matin. Une Koala qui pleure. Un Koala qui ne comprend pas plus comment c’est possible. Une fiv icsi 2 qui semble plus que compromise. Un week-end pourtant ensoleillé, mais qui ne s’annonce pas joyeux en attendant le rdv avec docteur Sourire lundi soir.

Je ne comprends pas : je n’ai pas loupé de provames (j’en suis certaine : l’expérience du TEC m’a un peu traumatisée…), et je n’ai fait que trois injections de gonal. Je n’ai donc pas pu ovuler. Comment puis-je avoir mes règles ?

J’ai d’abord pensé à des saignements (j’avais eu ça pour l’IAC4. Docteur Sourire avait dit que ça arrivait car le col est plus fragile à cause des hormones. Cette IAC4 a aussi été arrêtée, mais c’est un autre sujet.), mais l’abondance et les douleurs qui sont associées ne laissent pas vraiment de doute.

Je voudrais qu’on m’endorme jusqu’à lundi soir, histoire que j’arrête de trop penser et surtout de pleurer (oui, je sais : pleurer ne changera rien, mais ça me soulage un peu).

Je n’ai vraiment aucun espoir. Mais avec le Koala, on se dit que c’est peut-être mieux de s’apercevoir qu’il y a un problème avant la ponction plutôt qu’après. On se raccroche à ce qu’on a. On sait qu’on est tous les deux, dans une mauvaise passe, certes, mais tous les deux quand même.

DNLgrosseP : je t’en prie, fous-moi la paix. Je suis à bout de tes conneries. J’en veux à mon corps de me jouer de sales tours, mais si tu arrêtais de me faire chier, je crois que lui et moi on pourrait enfin se réconcilier (Faut dire que depuis février, on n’est plus trop copains mon utérus et moi. On cohabite, mais c’est un peu la guerre froide.). Le message est clair : lâche-moi ! J’aimerais avoir une bonne nouvelle lundi…

Sur ce, je retourne pleurer. Je viendrai vous faire un compte-rendu lundi soir.

Ps : Avez-vous pensé à vos actions Kleenex ? (Si oui, vous allez être richesssssssssss!)

Publicités

40 responses to “« Je ne peux pas être sur tous les fronts » + « DNLgrosseP lâche-moi bord@al de m@rde !! »

  1. ballerinepma dit :

    Oalala… Je comprend pourquoi toi aussi tu n’as pas la frite … Putain mais quelle vie (de pma) de merde .. Je te fais un gros câlin avec mon coeur lourd aussi … Et je croise pour que ces putain de perte ne soit que du a ta partie de jambe un peut trop sportive …

    J'aime

  2. gambinou dit :

    Merde, du coup tu fais quoi tu continues le gonal quand même au cas où? Bon courage tiens bon bisous

    J'aime

  3. lach0uette dit :

    ??? Je pensais pas que c’était possible!
    Ma pauvre, évidement faut que ce soit pendant le we. Y’a pas de garde dans ta clinique/ton hôpital?

    J'aime

    • koalaenpma dit :

      Moi non plus je ne pensais pas que c’était possible.
      Non, pas de garde, alors je vais faire comme si tout allait bien, et je verrai ça avec docteur Sourire lundi. Mais ça pue le roussi cette histoire.

      J'aime

  4. Zapette dit :

    Oh galère. Ça peut jamais être simple un peu? Pffff

    J'aime

  5. mishqui dit :

    Est ce que tu as eu des symptômes de règles avec ces saignements? Peut être que comme Pipine, ces saignements ne vont rien compromettre! Je croise fort pour de bonnes nouvelles lundi. En attendant, courage!

    J'aime

  6. Fortuna dit :

    Mais qu’est-ce que c’est que ce truc encore ??? Ça va mieux ou tu es tjrs pliée en 2? J’espère que tu vas pouvoir poursuivre malgré tout, mais c’est très bizarre… Bonne soirée Koala, grosses bises

    J'aime

  7. J’ai eu un problème similaire sur une IAC… Le gyneco m’avais dit que c’était lié aux hormones effectivement, mais malheureusement le protocole avait été arrêté… J’espère pour vous que ça ne durera pas, et que la ponction pourra avoir lieu !!!
    Courage à vous 😙

    J'aime

  8. pivoinespma dit :

    Courage. J’espère que lundi dr sourire aura une explication rassurante qui ne bloquera pas tout. Bisous

    J'aime

  9. pmavie dit :

    Plein de courage, je ne sais que dire… Mais qu’est-ce que c’est que ce boreal ?
    Demain, tu seras fixée… J’imagine le week-end angoissant que tu as dû passer.
    Plein de courage, des bisous !

    Aimé par 1 personne

  10. mamzellefleur dit :

    Je me doute que le découragement pointe le bout de son nez et que tu es plus que lasse de tous ces aléas…Mais je me dis souvent que rien n’arrive par hasard. si ça ne fonctionne pas sur ce cycle, c’est peut être parce que le suivant sera le bon et que là ça aurait donné un truc tout pourri. En attendant, tu as bien le droit de pleurer. on est là. Je t’envoie plein de bisous.

    Aimé par 2 people

  11. tourmalinblog dit :

    Comment te sens-tu aujourd’hui ???? hâte d’avoir de tes nouvelles !
    Côté boulot, j’en suis exactement au même point que toi : livret rendu / dessin en cours de décrochage / je rends toutes les affaires vendredi et la semaine prochain … jeux, gouter qd je serai là !!

    Bisoussss d’encouragement !!!

    Aimé par 1 personne

  12. Avec un gros retard, je te lis, et je découvre tes tracas et ta peine .. J’en suis désolée ! Est-ce que tu as des nouvelles de ton rdv de ce soir ? Gros bisous ma belle !

    J'aime

Un petit mot ? C'est ici.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :