Koala en pma

Nos aventures sur le long chemin de la PMA… Avec un Happy End !

Aujourd’hui…

le 9 janvier 2015

Aujourd’hui, je suis arrivée perturbée par les explications que j’allais donner.

Aujourd’hui, il a fallu que j’explique à 26 enfants de 6 ans ce qu’était une minute de silence.

Aujourd’hui, il a fallu mettre des mots simples sur une tragédie.

Aujourd’hui, il a fallu que je rassure une bonne partie de ma classe, choquée par les images vues la veille à la télé.

Aujourd’hui, des enfants de six ans m’ont demandé pourquoi certains Hommes étaient méchants.

Aujourd’hui, une fois de plus, des enfants de six ans m’ont expliqué que la violence était inacceptable.

Aujourd’hui, c’était des petits citoyens de six ans qui étaient assis en face de moi.

Alors aujourd’hui, je suis rentrée chez moi le cœur un peu moins lourd que le matin.

Publicités

16 responses to “Aujourd’hui…

  1. MadameOurse dit :

    Ca me semble bien difficile d’expliquer cela aux enfants

    J'aime

    • koalaenpma dit :

      Ca l’est. Il faut trouver des mots qu’ils comprennent, donner suffisamment d’explications aux enfants, ne pas en dire trop non plus et respecter la liberté de penser de chacun.
      Mes élèves semblaient satisfaits, je l’étais aussi. Et puis ce matin, des parents de différentes classes sont venus se plaindre qu’on ait fait une minute de silence (imposée par notre hiérarchie), et les enfants ont rapporté les paroles troublantes des parents. Bref, si mes élèves sont assez ouverts d’esprit pour comprendre qu’un tel acte était inacceptable, certains parents ne peuvent pas se vanter d’avoir les mêmes qualités…

      Aimé par 1 personne

  2. ballerinepma dit :

    😔😔 ca doit etre terrible en effet d essayer d expliquer l inexpliquable …

    J'aime

  3. lach0uette dit :

    Je trouve ça assez étonnant que des enfants de 6 ans aient pu voir les images en question…

    J'aime

    • miliette dit :

      Perso j’ai vu pas mal de choses aux infos avec des enfants qui m’ont dérangée.
      Bien sûr qu’il faut parler et expliquer aux enfants. C’est la base. Mais oui qu’ils soient déjà gavés de ces images et invités à faire des concours de dessin sur ce thème ça me laisse perplexe

      J'aime

      • julys974 dit :

        Le concours de dessin n’en n’était pas un il me semble… L’instit ne sachant pas comment aborder la question avec sa classe de maternelle, elle leur a demandé de faire un dessin libre. Je trouve que c’est très fort symboliquement que la liberté d’expression soit si joliment illustrée par des petits êtres encore tout innocents…
        En revanche, évidemment, je suis outrée de voir qu’on n’apprend pas aux enfants à décrypter des images auxquelles ils ne devraient même pas être confrontés vu leur jeune âge… Quand je dis qu’on devrait ouvrir une école des parents !!

        J'aime

        • miliette dit :

          Si si ya eu des concours de dessin. Organisé par un quotidien destiné aux enfants notamment.
          Il y avait des choses intéressantes remarque, mais le principe me dérange…

          J'aime

          • julys974 dit :

            Oups alors on ne parlait pas de la même chose, désolée. Et en effet, je trouve aussi ça dérangeant. Après, tout dépend comment c’est amené peut-être? En tout cas, faire grandir les enfants dans un climat d’insécurité, c’est sûr que ça ne les aidera pas à gagner en confiance (en eux, en les autres, en la vie…).

            J'aime

    • koalaenpma dit :

      Les parents oublient souvent que ce qui passe à la télé n’est pas toujours pour les enfants…

      J'aime

  4. artemise dit :

    De mon côté j’ai eu à faire face à un groupe d’élèves de CM1 que je n’ai qu’une fois par semaine en atelier et c’était ce jeudi entre 10H45 et 12H donc pendant l’heure de la fameuse minute de silence. Leur maîtresse qui les a au quotidien s’est totalement déchargée et a esquivé cette minute de silence et m’a dit de m’en débrouiller et m’a laissé avec eux. Je suis choquée de voir que certains ne jouent pas leur rôle d’adulte. Ces enfants ne comprenaient pas ce qui se passaient et tout était amalgame et règlement de compte, ils avaient vu les images sans comprendre et répétaient les mots des adultes sans sens pour eux. J’ai essayé du mieux que j’ai pu de les aider à comprendre et àmettre du sens à ce qui n’en n’avaient pas. Cette minute a été très forte les larmes me sont montées comme pour certains des enfants. A la sortie nous étions dans une même synergie et leur institutrice était sidérée de cette émotion palpable, car oui j’ai osé être humaine et je n’ai pas été dans le déni de la réalité !

    J'aime

  5. Fortuna dit :

    J’ai eu bcp de mal moi aussi à expliquer tout ça simplement à mes élèves (et en essayant de ne pas les effrayer davantage), d’autant plus que j’ai une classe de PS-MS-GS…
    Certains avaient vu des images, dont des PS… Ce n’est pas évident tout ça.

    Je croise fort pour ton TEC!
    Bises

    J'aime

Un petit mot ? C'est ici.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :